Décès de Mr Aloyse JACQUES

Nous apprenons le décès de Mr Aloyse JACQUES à l’âge de 88 ans. En raison des mesures sanitaires actuelles la messe de Requiem sera célébrée ultérieurement. L’inhumation aura lieu au cimetière de Remeling . R.I.P.

Concerne la préparation au baptême et l’éveil à la foi.

Bonjour à tous les parents qui ont demandé un baptême dans les semaines qui viennent, et à ceux qui souhaitent s’inscrire pour les prochains mois . Comme vous le savez certainement, les messes et toutes les célébrations prévues sont interdites pendant la période de confinement, malheureusement. Dès que ce sera possible, nous reprendrons des dates avec vous, n’hésitez pas à nous contacter au 0681865614 pour de plus amples renseignements, ou pour partager simplement ce que vous vivez actuellement . L’éveil à la foi est également concerné par ces mesures , et nous vous communiquerons la date de la prochaine rencontre dès que possible . Bon courage à tous en ces moments difficiles , continuons à nous porter les uns les autres dans la prière et l’espérance ! A bientôt,amitiés à tous, l’équipe baptême.

Décès de Mme Irène LAUER

Nous apprenons le décès de Mme Irène LAUER à l’âge de 90 ans. En raison des mesures sanitaires actuelles, il n’y aura pas d’office à l’église de Waldwisse. La messe aura lieu ultérieurement. L’enterrement aura lieu mercredi 25 mars à 15H00 au cimetière de Waldwisse dans la plus stricte intimité familiale. R.I.P.

Décès de Mr Lucien MANTOVANI

Nous apprenons le décès de Mr Lucien MANTOVANI. En raison des mesures sanitaires actuelles, il n’y aura pas d’office à l’église. L’enterrement aura lieu mercredi matin au cimetière de Laumesfeld dans la plus stricte intimité familiale. R.I.P.

Message des évêques de France.

La Sainte Vierge, patronne principale de la France, n’oubliera pas ses enfants.

Informations sur : ouverture de l’église et sonneries des cloches.

Bonjour – Comme annoncé précédemment , la messe est célébrée à Halstroff tous les jours de la semaine à 9H30 et le dimanche à 10H00 jusqu’à la fin du confinement. Mais contrairement à ce que prévoyais, je sonnerai les cloches avant chaque office – non pas pour vous inviter à venir à l’église mais pour inviter les croyants à s’unir par la pensée et la prière aux intentions de l’Eglise. C’est une façon comme une autre de maintenir un lien spirituel durant ce temps d’épreuves. Symboliquement aussi , durant ce confinement le portail d’entrée de notre église reste grandement ouvert durant la journée comme pour inviter le passant (à pied ou en voiture) à saluer le maître des lieux (signe de croix – intention de prière – salut au T.S.S.) Dans un même ordre d’idées , la conférence des évêques de France demande à toutes les paroisses de France de sonner toutes les cloches des églises le 25 mars prochain à 19H30 ( ANNONCIATION) – Bon courage – La B.V.Marie (patronne principale de la France) est la première « en marche » avec nous ! ‘ Domine salvam fac republicam et exaudi nos in die qua invocaverimus te’

Nouvelles mesures concernant le confinement généralisé.

 

Metz, le 16 mars 2020

Nouvelles mesures en prévision d’un éventuel confinement généralisé

 

 Chers amis,

En prévision du confinement total, et pour compléter les mesures que nous avons prises dimanche 15 mars 2020, nous demandons d’appliquer dès à présent les mesures suivantes prises en concertation avec la Préfecture de Moselle :

 

  • Dans le cadre d’obsèques avec inhumation ou incinération, le seul lieu de prière possible sera le cimetière ou le colombarium ou le jardin du souvenir, dans la stricte intimité familiale. Ce temps de prière sera animé par une seule personne respectant et faisant respecter les gestes barrières (par ordre de priorité : le curé, le prêtre, un diacre ou un laïc de l’équipe funérailles). La prière devra être courte, et non accompagnée par la chorale ou tout autre acteur pastoral. Toute célébration à l’église ou au funérarium est désormais interdite. Une célébration à l’église sera possible une fois que la fin de l’épisode de confinement sera actée par les autorités publiques. Nous rappelons que les droits de fabrique ne seront plus perçus durant cette période. Merci de transmettre ces dispositions aux Fabriques et aux entreprises de Pompes funèbres avec lesquelles vous avez l’habitude de travailler.

 

  • Nous demandons à tous les curés de prévenir les présidents et trésoriers des conseils de fabrique du report des comptes de Pâques à une date qui vous sera précisée dès que possible.

 

  • Pour joindre l’évêché, merci de vous adresser directement aux vicaires généraux aux numéros de téléphone ci-dessous ou à leur adresse mail respective :
  • Mgr Jean-Pierre VUILLEMIN : evequeauxiliaire@catholique-metz.fr

 

 

  • Le personnel de l’évêché reste joignable par mail, mais n’est plus présent à l’évêché en raison du confinement généralisé. Il poursuit son travail à domicile dans le cadre du télétravail.

 

Je vous renouvelle toute ma confiance et vous assure de mon soutien fraternel et de ma proximité par la prière.

 

 

 

X Jean-Christophe LAGLEIZE

Évêque de Metz

 

CORONAVIRUS: Comment s’en protéger au quotidien? (Conseils du professeur Henry Joyeux) à lire impérativement !

(Pour plus d’informations sur le professeur Joyeux cliquez sur le lien ci-dessus).

CORONAVIRUS: Comment s’en protéger au quotidien?

Nouvelles informations
Comment s’en protéger au quotidien ?

Chers Amis de la SANTÉ

Notre Président de la République a parlé. Il a dit juste.

Toutes ses propositions doivent être suivies de manière très rigoureuse. Pas d’affolement, lucidité et respect de toutes les consignes sont les meilleurs moyens pour éviter la propagation vers les personnes les plus fragiles.

« On n’arrête pas le virus avec la panique, mais avec l’intelligence. » nous disent les spécialistes.

Source : Association pour la lutte contre les thromboses et les maladies cardio-vasculaires. Milan. www.trombosi.org / Dr.sse Lidia Rota Vender

« Je viens de faire la traduction du texte italien reçu. Je suis en train de l’envoyer progressivement à tous mes amis de langue française, n’hésitez pas, vous aussi, à le transférer le plus possible. Cette information vient de médecins actuellement sur le front de lutte contre le virus, qui peut aider un grand nombre de personnes. » Amanda Castello.

Que sait-on de ce virus ? Quels conseils au quotidien ?

Voici de nouvelles informations qui proviennent d’un chercheur de Shenzhen, transféré à Wuhan pour collaborer avec la task force contre l’épidémie de Coronavirus.

Les informations suivantes sont claires, simples et accessibles à tous, décrivant exactement ce qu’est le virus, comment il se transmet d’une personne à l’autre et comment il est possible de le neutraliser dans la vie de tous les jours.

Symptôme : L’infection du Coronavirus ne se présente pas comme le rhume habituel, avec le nez qui coule ou une toux avec cathares et crachats, mais au contraire avec une toux sèche. C’est le premier signal à bien identifier.

  • Numéro 1– Le virus ne résiste pas à la chaleur à l’intérieur de notre corps, sauf s’il a pu migrer au niveau des voies respiratoires, le seul tropisme ”respiratoire” qu’il affectionne et où il est très dangereux. (savoir qu’à l’air libre le virus meurt probablement à des températures de 26-27°  et au delà évidemment. Les autorités hésitent sur le niveau). Vivement l’été !
  • Conseil no1 : Il est donc très important deconsommer, durant la journée, toutes les boissons chaudes possibles comme le thé, tisane, bouillon, soupes, ou simplement de l’eau chaude. Le liquide chaud neutralise le virus et il n’est pas difficile de les absorber. S’il est dans votre boisson, il rejoindra l’estomac dont l’acidité va tuer le virus.

Avoir la bouche sèche est un problème, un facteur de risque augmenté en cas de contamination virale au Covid 19 qui risque d’atteindre les voies respiratoires.

  • Attention : Surtout éviter de boire de l’eau glacée ou de sucer des glaces ou glaçons ou la neige pour ceux qui sont à la montagne, en particulier les enfants.
  • Conseil no2 : Pour ceux qui le peuvent, il est important de s’exposer le plus possible au soleil, en accord avec vos conditions climatiques actuelles.
  • Numéro 2– Le Coronavirus est assez grand, il a un diamètre d’environ 60 à 140 nm selon les chercheurs chinois qui ont publié en février 2020 dans le New England Journal of  Medicine. 

Cela signifie que tout type de masque peut l’arrêter. Dans la vie normale, il n’est donc pas nécessaire d’avoir des masques spéciaux et dévaliser les pharmacies.

La situation est différente si vous êtes médecin ou personnel sanitaire et que vous devez être exposés à de fortes décharges du virus et, dans ce cas, il est indispensable d’utiliser des masques spéciaux.

  • Conseil no3 : Si une personne qui a déjà été affectée éternue devant vous, et qu’elle se trouve à 3 m de distance, cela fera tomber le virus par terre et donc l’empêchera d’arriver jusqu’à vous. C’est la raison pour laquelle une distance de sécurité est importante entre les personnes. C’est la raison pour laquelle une distance de sécurité est importante entre les personnes. Respectez donc les barrières en allant voter.
  • Numéro 3– Quand le virus se trouve sur des superficies métalliques, il survit pendant environ 12 heures ! 

Pour l’OMS quelques heures à plusieurs jours… Incertitude donc encore.

Les persistances du corona virus MERS-Cov différent de l’actuel, sur différentes substances varient selon la température : pour du métal à 4°C, 28 jours et à 20°C, 48h et à 30°C, 8 à 24h. (« Journal of Hospital Infection » en mars 2020).

Pour mon collègue Gilbert Deray à la Salpétrière « Le virus survivrait 4 heures sur le cuivre, 24 h sur le carton et 24 à 48 h sur le plastique ou le fer. »

  • Conseil no4 : Il est donc extrêmement important, quand vous touchez des surfaces métalliques comme des portes ou des poignées de porte, des appareils électroménagers, des poignées de soutien dans les transports en commun, des rampes d’escalier, des dossiers de chaise, etc., de bien vous laver les mains (le meilleur savon est de Marseille et de vous désinfecter avec soin avec eau de Cologne à 70% d’alcool à la lavande naturelle, si vous n’avez pas le gel hydro-alcoolique à au moins 60% d’alcool.)

Les alcools forts : Whisky, Vodka, Cognac.. à 40% d’alcool sont insuffisants.

  • Numéro 4– Le virus peut vivre caché dans les vêtements et sur les tissus pendant environ 6 à 12 h. Les produits de lavage normaux peuvent le détruire.
  • Conseil no5 : Pour les vêtements qui ne peuvent pas être lavés chaque jour, si vous le pouvez, exposez-les au soleil ou à une source de grande chaleur, ce qui tuera le virus.

Comment se manifeste le virus : 3 étapes

  1. Le virus s’installe tout d’abord dans la gorge, provoquant une inflammation et une sensation de gorge sèche: ce symptôme peut durer 3 à 4 jours.
  2. Le virus voyage en utilisant l’humidité qui est présente dans les voies aériennes respiratoires, il descend dans la trachée et s’installe dans les poumons en causant une pneumonie. Ce passage a besoin d’environ 5 à 6 jours.

Les corona virus ont un tropisme respiratoire, c’est ce qui les rend dangereux : tropisme presque exclusif pour les cellules protectrices des voies respiratoires qui sent infectées par le virus et je jouent plus leur rôle.

  1. La pneumonie se manifeste avec de la fièvre élevée, le mal à la tête et des difficultés de respiration et elle ne ressemble absolument pas à un rhume ordinaire.
    Vous pourriez même avoir la sensation de vous noyer à cause de la difficulté respiratoire.
    Dans ce cas-là, NE PAS ATTENDRE, il est indispensable d’appeler immédiatement un service de soins d’urgence.

Comment éviter le virus : rappel des 3 gestes essentiels

  1. La transmission du virus arrive, dans la majorité des cas, par contact direct, en touchant des tissus ou des matériaux sur lesquels le virus est présent : se laver les mains fréquemment est absolument fondamental.

Le virus survit sur vos mains pendant environ 10 minutes. Mais pendant ces 10 minutes, beaucoup de choses peuvent se passer : se mettre les ongles ou les doigts dans la bouche, se frotter les yeux ou se gratter le nez par exemple, et permettre ainsi au virus d’entrer dans votre gorge !

Donc, pour votre bien-être et pour celui des autres, arrêtez ces gestes, lavez-vous le plus souvent possible les mains et désinfectez-les !

  1. Vous pouvez faire :
    – des gargarismes avec une solution désinfectante contenant 1 goutte d’huile essentielle (Ravintsara, Tea Tree, Thym, Pin)
    ou avec
    – le spray nasal purifiant avec thym, eucalyptus, propolis et sérum physiologique de sel de Camargue, qui élimine ou réduit le quota du virus qui pourrait peut-être entré dans votre gorge. En faisant cela, vous éliminerez le virus avant qu’il ne pénètre dans la trachée et ensuite dans vos poumons.
    Ajoutez pour stimuler votre immunité d’adulte, la Teinture Mère de Propolis à diluer dans un verre d’eau par jour et pour les enfants une dosette de Propolis ultra en poudre diluée dans une cuillerée de miel Bio. Je recommande aussi les comprimés double action, Propolis + Acérola de www.propolia.com pour stimuler les défenses immunitaires.
  2. Désinfectez votre clavier d’ordinateur (et piano) et votre souris, sans oublier votre téléphone portable, votre téléphone fixe. Faites attention aux claviers des cartes de crédit et boutons d’ascenseur (mettez des gants lavables ou un mouchoir en papier à jeter aussitôt).

Nous devons tous avoir une grande attention et prendre soin de nous pour notre bien-être et pour celui des autres. »

Source : Association pour la lutte contre les thromboses et les maladies cardio-vasculaires. Milan. www.trombosi.org / Dr.sse Lidia Rota Vender

Les experts de Taïwan fournissent une auto-vérification RESPIRATOIRE simple que nous pouvons faire tous les matins :
CHAQUE MATIN, respirez profondément et retenez votre souffle pendant plus de 10 secondes. Si vous le terminez avec succès sans tousser, sans inconfort, étouffement ou oppression, etc., cela prouve qu’il n’y a pas de fibrose (bonne élasticité) dans les poumons, ce qui indique essentiellement aucune infection.

EXCELLENTS CONSEILS de médecins japonais traitant des cas de COVID-19.
Tout le monde devrait s’assurer que votre bouche et votre gorge sont humides, jamais SÈCHES.
Prenez quelques gorgées d’eau CHAUDE au moins toutes les 15 minutes. POURQUOI ? Même si le virus pénètre dans votre bouche, l’eau potable ou d’autres liquides les LAVERONT à travers votre œsophage et dans l’estomac. Une fois dans le ventre… votre acide gastrique tuera tout le virus. Si vous ne buvez pas assez d’eau régulièrement… le virus peut pénétrer dans vos trachées et pénétrer dans les POUMONS.



AJOUTER 1 GOUTTE D’HUILE ESSENTIELLE DE RAVINTSARA et/ou de TEA TREE, THYM, PIN…
SUR VOTRE MOUCHOIR OU DANS VOTRE MASQUE.

Pas de panique, soyez prudents, protégez les personnes âgées et fragiles.

Le samedi 21 mars jour du printemps, nous prévoyons un webinaire d’informations plus complètes sur le thème « CORONAVIRUS ET POUMONS » de 21h-22h30

Bonne Santé à vous tous. Protégez-vous les uns les autres.

Pr Henri Joyeux

Covid-19 : (Lettre de Nosseigneurs Jean-Christophe LAGLEIZE et  Jean-Pierre VUILLEMIN).   

Covid-19 : entre force d’espérance et principe de responsabilité

Depuis le début de l’année 2020, le monde entier – et notre pays en particulier – vit au rythme des annonces quotidiennes relatives à l’évolution de l’épidémie liée au Coronavirus (Covid-19). Nous ne pouvons pas prendre à la légère ce que chacun peut expérimenter en pareille contexte, dans ses relations et ses questionnements. Le nombre de personnes infectées par le virus ne cesse à l’heure actuelle de progresser, ainsi que les décès, le pic de l’épidémie étant probablement attendu en France pour ces prochaines semaines. Nous voulons d’emblée exprimer notre solidarité envers tous les personnels soignants accompagnant patients et familles, portant chacun d’eux dans notre prière tout en ayant une intention particulière envers les personnes décédées, celles et ceux qui sont atteints par le virus Covid-19 ainsi que tous les autres qui, pour diverses raisons, sont actuellement hospitalisées à domicile ou dans un centre de soin, résidents dans les EHPAD et institutions accueillant des personnes âgées ou handicapées. Nous mettons également notre confiance en tous les scientifiques qui ne ménagent pas leur peine pour trouver le vaccin ou le traitement adéquat.

Chrétiens, nous ne pouvons pas nous laisser aller à la peur et au repli sur soi. La réalité de l’épidémie du Covid-19 a mis en évidence ce que depuis tant d’années nous avons collectivement bâti : un colosse sur des pieds d’argile. Nous ne cessons d’être rappelés à notre humaine condition, celle de nos fragilités et de notre mortalité. Pour autant, le temps du Carême que nous vivons reste orienté vers l’espérance de Pâques qui nous donne à contempler la victoire de la Vie sur toutes formes de mort. Il ne faudrait donc pas que nous soyons tentés de quelque manière que ce soit par un semblant de psychose ou de peur généralisée, parfois généré par tel ou tel propos entendu ou vu. Comme chrétiens, nous ouvrant aux réalités difficiles de notre monde, nous voulons exprimer l’espérance qui nous habite et nous conduit, nous aidant à traverser l’épreuve de ce temps. « N’ayez pas peur » (Mc 6, 50), nous redit Jésus ! Si nous entendons beaucoup parler de confinement, nulle prescription ne peut nous interdire de mettre la prière en quarantaine. La rencontre avec les fragilités est essentielle et si, temporairement, elle ne peut plus se vivre physiquement, nous pouvons toujours vivre la communion de prière avec chacune d’elles ou par d’autres moyens. Ne laissons personne se terrer dans une solitude anxiogène.

Mais chrétiens, nous sommes également citoyens. Au nom de notre appartenance à une nation et animés par les valeurs de la République, nous avons aussi à prendre notre part dans le combat contre la propagation du virus. Le principe de responsabilité nous invite à respecter les consignes qui nous sont communiquées régulièrement par les pouvoirs publics, devenant à notre tour vecteurs d’apaisement, coopérant avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre le Covid-19, et d’autant plus lorsque nous passerons au stade 3 prévu par les pouvoirs publics dans les cas d’épidémies. Récemment, les 28 et 29 février dernier, nous vous soumettions quelques recommandations de bonnes pratiques en lien notamment avec les célébrations au sein des églises ou destinées aux personnes ayant récemment voyagé ou en contact avec d’autres susceptibles d’être infectées. Ces consignes, toujours valables (cf. document joint), sont enrichies par quelques données complémentaires que vous voudrez bien appliquer et faire connaître, dans la mesure de vos possibilités.

Nous sommes conscients des changements que peut opérer temporairement l’épidémie dans les manières de vivre nos pastorales. Prêtres, diacres, ALP, nous sommes au service du bien commun et avons, avec les autres partenaires de la société, à contribuer à son respect. A nous d’en être des témoins confiants et justes. Prions Dieu de stimuler en tous la charité et de nous accorder d’être prochainement libérés de ce fléau.

Metz, le 13 mars 2020

Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE                                                                                    MgrJea n-Pierre VUILLEMIN

Evêque de Metz                                                                                                              Evêque auxiliaire

 

Quelques recommandations :

  1. Possibilité d’afficher sur les églises ou de diffuser sur les feuilles paroissiales, site Internet, lors de formations diverses

« Dans le cadre du contexte actuel (Coronavirus), des mesures préventives sont de rigueur à savoir :

– il est demandé à tout participant qui viendrait ou qui aurait été en contact avec une personne venant d’une zone à risque ou d’une zone dans laquelle existent des clusters, de ne pas venir aux célébrations / aux formations ;

– respecter des « gestes barrières » tels que énoncés sur le site du gouvernement www.gouvernement.fr (lavage très régulier des mains à l’eau et au savon, usage fréquent de solution hydro-alcoolique, tousser ou éternuer dans son coude, garder une certaine distance en se saluant sans se serrer la main, utiliser des mouchoirs à usage unique, port du masque si vous êtes malades afin d’éviter la diffusion de la maladie par voie aérienne) ;

– respecter le principe de responsabilité citoyenne en s’absentant de se déplacer en cas de doute sur son état de santé ou au-delà de 70 ans comme nous l’a demandé le Président de la République. Notons que les personnes âgées et / ou atteintes de diverses maladies chroniques préexistantes (pathologies cardio-vasculaires, insuffisants respiratoires, diabète, obésité, etc.) sont des populations à risque ;

Je vous remercie de bien vouloir en prendre note et revenir vers N. en cas de besoin.

Restant à votre entière disposition » ;

  1. Rappel des consignes déjà publiées en février dernier :

 

  • Éviter de se serrer la main et de s’embrasser conduit, dans la liturgie, à s’abstenir du geste de paix
  • Pour le rite du lavabo, ne pas hésiter à utiliser une aiguière et de l’eau savonneuse
  • S’il y a concélébration, les prêtres et autres ministres ne communient que sous le geste de l’intinction
  • La communion eucharistique ne peut être donnée que dans les mains.
  • Recommander aux prêtres de se laver les mains après avoir donné la communion, même dans la main
  • Vider les bénitiers présents dans l’église ;
  1. Les prêtres qui sont considérés comme des personnes à risque (en fonction de leur âge ou de leurs problèmes de santé) peuvent limiter les actes du ministère à ce qui leur paraît nécessaire à la vie des communautés qui leur sont confiées ;

 

  1. Pour les visites dans les hôpitaux et EHPAD : merci de respecter les consignes données par les directions des établissements ;

 

  1. Dans le cadre de célébrations avec l’onction des malades, veiller à respecter les consignes d’hygiène (proposition est faite d’utiliser un coton-tige pour chaque nouvelle onction) ;

 

  1. Lors des célébrations de funérailles, la bénédiction du corps se fera en traçant le geste du signe de la croix avec la main, sans utiliser le goupillon qui, dans les cas habituels, passe de mains en mains ;

 

  1. Pour les quêtes : le panier ne passera plus dans l’assemblée de mains en mains. Plusieurs solutions sont possibles : paniers déposés à l’entrée de l’église ou à la sortie de la messe, ou procession d’offrandes au moment de l’offertoire selon la même organisation que la procession de communion ;

 

  1. Il est demandé aux personnes sollicitées pour la distribution de la communion, de prendre le temps de se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique ou de l’eau savonneuse avant et après la distribution et de faire le nécessaire pour ne pas toucher les mains des fidèles en déposant l’hostie ;

 

  1. Si des mesures encore plus restrictives n’avaient pas lieu dans les semaines qui viennent en ce qui concerne les rassemblements dans les églises, nous encourageons la célébration communautaire du sacrement de la réconciliation, sans absolution individuelle ou collective. Toute démarche pénitentielle, quelle qu’elle soit, a du prix aux yeux de Dieu. Pour éviter toute proximité entre le pénitent et le prêtre, nous demandons que toutes les confessions individuelles soient supprimées. Le sacrement du pardon sera donné ultérieurement, lorsque les conditions sanitaires permettront à nouveau de rassembler les fidèles et vivre une proximité plus grande auprès de chacun d’eux. En cas d’urgence (décès imminent), ces mesures ne s’appliquent pas ;

 

  1. Au regard du contexte actuel, suite à l’annonce du Président de la République de la fermeture jusqu’à nouvel ordre des établissements scolaires et universitaires, et face aux incertitudes liées aux semaines à venir, nous faisons le choix d’annuler le pèlerinage des jeunes à Lourdes. C’est une décision difficile que nous prenons, conscients de l’impact qu’elle peut avoir tant pour les organisateurs qui s’y sont déjà beaucoup investis que les jeunes et accompagnateurs qui se réjouissaient de vivre ensemble un temps spirituel fort de rencontres et de joies partagées en Dieu. Mais nous estimons qu’il est préférable de miser sur la prévention, évitant ainsi des annulations de dernière minute et l’engagement de coûts importants ;

 

  1. Pour les mêmes raisons, les activités liées à la préparation des enfants à la première des communions ou à la confirmation sont suspendues jusqu’à nouvel ordre. Nous vous recommandons de trouver d’autres moyens de partage de la foi (par exemple à travers l’environnement numérique, transmettre des supports qui puissent accompagner la formation catéchétique, la prière…) ;

 

  1. Nous demandons aux archiprêtrés qui avaient prévu de vivre leur Jubilé à la cathédrale au mois de mars de bien vouloir reporter leur pèlerinage et de prendre contact avec le chanoine Dominique Thiry en charge du Jubilé. Pour les pèlerinages prévus en avril et mai, des consignes seront données dans 15 jours ;

 

  1. De concert avec Mme Marie-Louise Kuntz, vice-présidente du Conseil départemental, à partir du lundi 16 mars, le vestiaire Saint Martin et Cari bout’chou seront fermés en raison d’un nombre insuffisant de bénévoles disponibles pour assurer les permanences. Il est normal et responsable que les bénévoles en proche contact avec les nombreux usagers venant quotidiennement à CARITAS MOSELLE, se protègent et protègent ainsi les autres ;

 

  1. Il conviendra d’être attentifs aux recommandations émises, notamment en matière de rassemblements (lieux de cultes, formations, etc.). Pour l’heure, il ne nous est pas demandé de supprimer les célébrations. Par contre, nous demandons aux paroisses et autres lieux de célébrations de s’organiser pour répartir les fidèles (1 siège sur 2 et 1 rang sur 2) ;

 

  1. Il est opportun de reporter les réunions non urgentes à une date ultérieure. De même, il sera peut-être nécessaire de privilégier le travail au domicile, notamment pour les laïcs en mission ecclésiale. Les ALP qui travailleraient à leur domicile sont priés d’en référer à leur autorité ;

 

  1. S’il y a le moindre doute en raison de présence de fièvre, toux, difficultés à respirer : contacter votre médecin traitant, évitant d’engorger le Samu-Centre 15. La durée moyenne d’incubation est estimée à 5 / 6 jours avec une période allant au maximum jusque 14 jours au regard des données scientifiques actuelles, ces chiffres pouvant encore évoluer dans les jours qui viennent. Sachez qu’une personne porteuse du Covid-19 peut toujours contaminer plusieurs personnes de son entourage : il convient donc de respecter le principe de l’isolement ;

 

  1. Nous vous invitons à être imaginatifs pour soutenir la vie spirituelle des fidèles et compenser la restriction de la vie communautaire et sacramentelle en ce temps de crise sanitaire. Nous vous demandons d’informer les fidèles sur l’existence de médias chrétiens tels que KTO, RCF Jérico Moselle ou d’autres (Le Jour du Seigneur, France Culture) qui, régulièrement, diffusent la messe et peuvent être un soutien spirituel important pour les personnes recluses.

 

Carême à domicile à Kerling : Mardi 17 mars à 20h

la prochaine rencontre de Kerling aura lieu mardi prochain 17 mars , la salle paroissiale accueillant le lundi 16 le conseil de fabrique de la paroisse.